+33 6 88 33 62 27
Isabelle Fedeler
Hypnose à Antibes

EMDR

L’ EMDR est surtout connue pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique 

En fait son champ d'application est beaucoup plus large et traite des addictions ,les angoisses, les phobies, la dépression, mais aussi les blessures de l'enfance.

L' EMDR fonctionne autant pour les adultes que les enfants.

Ecrivez votre article ici...

Comment fonctionne l'EMDR ? 

Quand un événement traumatisant a eu lieu, que ce soit un grand traumatisme,  ou un petit traumatisme,  le souvenir reste souvent bloqué dans le cerveau droit d'une manière douloureuse avec les images, les sons,  les croyances,  les émotions désagréables. L'expérience est malheureusement réactivée chaque fois qu'un incident, un fait, une situation évoquant le traumatisme,  apparaît.

Cette nouvelle situation peut causer beaucoup d'inconfort ,des émotions négatives comme de la peine, de la colère, du désespoir, qui peuvent paraître incontrôlables ; en fait les émotions associées à l'ancienne expérience son réactivées et deviennent trop intenses. 

C'est le même principe pour une phobie.

Les techniques EMDR reposent  sur des stimulations alternatives des deux cerveaux.  Le  praticien traite l'événement dérangeant  en demandant à la personne de se concentrer : 

- sur une image représentative de l'événement,

-  la croyance négative associée à l'événement, 

- ce qu'il croit sur lui-même, ce qu'il a dit (par exemple : je suis en danger, ou  je suis nul..)

- ce qu'il ressent au niveau émotionnel et physique. 

Pour ce faire, le praticien procède à des stimulations alternatives visuelles, auditives, tactiles, au niveau des rotules ou des épaules. 

Par exemple , il demande à la personne de suivre les mouvements de ses  doigts  avec les yeux.

Grâce aux stimulations,  le cerveau retraite entièrement l'expérience et les informations qui ont été encodées. La thérapie permet d'effacer les sensations physiques et émotions désagréables, ainsi que les croyances négatives en lien avec le traumatismes.  Ensuite,  le praticien aide le sujet à installer des croyances  positives  sur lui-même.

 

 

EMDR et addictions

La thérapie EMDR s'applique aussi auprès de personnes souhaitant contrôler leur comportement addictif (tabac, alcool , jeux vidéos, sucre..). Au cours de la séance, le plaisir et la détente artificielle que procure la substance, diminue progressivement pour s'orienter vers une sensation ou une réaction désagréable du corps comme le dégoût,  les nausées.

Le désensibilisation est progressive et permet au sujet de se libérer.

EMDR et phobies 

 L’ EMDR va permettre de traiter les événements qui ont contribué à l'installation de la phobie,  mais aussi la première expérience de la réaction phobique, la plus récente. celles  du passé et du présent. On désensibilisera  aussi les situations du passé en rapport avec la phobie. 

Cette méthode permet d'être soulagé durablement ,parce qu'on a traité l'origine de la phobie.

EMDR et les blessures de l'enfance.

Les schémas répétitifs d'abandon,  de vulnérabilité,  de carence affective,  les sentiments d'exclusion de rejet sont source de stress, d'anxiété, de de manque d’ estime de soi .

Le praticien va traiter les événements traumatisants en lien avec le père,  la mère,  les différents deuils intervenus dans l'enfance ou la vie d'adulte, le  traitement des événements douloureux  du passé et du présent.

La thérapie EMDR peut durer entre 2 à 7 séances en fonction de la problématique.

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.