+33 6 88 33 62 27
Isabelle Fedeler
Hypnose à Antibes

sophrologie

Deux millions de Français souffrent  de fibromyalgie, principalement des femmes entre 35 et 60 ans.   
l'OMS, l'Académie de médecine et la Haute Autorité de Santé ont reconnu en 2006 la fibromyalgie comme une pathologie à part entière.
Pour rappel, la fibromyalgie  est une maladie neuro-tendino-musculaire,   caractérisée par des troubles de la douleur chronique.

Face à cette maladie, le sentiment d’impuissance,  le sentiment de ne pas toujours être écoutée, comprise,  dans cette souffrance d’un corps fatigué, épuisé par la douleur chronique finit par démoraliser, et peut  créer un cercle vicieux d’anxiété.
 
Comment sortir de cette spirale et mieux gérer ses douleurs, ses émotions, son anxiété ?


La Sophrologie peut aider les personnes qui souffrent de fibromyalgie.

Le travail sophrologique consiste, dans un premier temps,   à aider les personnes souffrant de fibromyalgie,  à atteindre un état de détente physique  mental et émotionnel grâce à des exercices de relaxation dynamique qui vont associer des mouvements corporels lents, la respiration contrôlée et un relâchement musculaire.
Dès la troisième séance les résultats sont efficaces, et facilitent la seconde étape, celle  de  l’accompagnement sur la gestion de émotions,  la diminution de l’anxiété.
La sophrologie intervient également  sur la douleur elle même grâce à des exercices de visualisation associés à des suggestions mentales inspirées des techniques d’hypnose.
La douleur est isolée, modifiée,   grâce à ce travail de visualisation effectué dans un état de relaxation. Durant l’exercice, on peut demander à la personne de  se représenter mentalement  sa douleur. Si elle avait une forme, à quoi ressemblerait-elle ? Quelle est sa couleur ? Quelle est sa texture ? Et progressivement, on  apprend à modifier sa douleur.  On passe, par exemple d’une forme piquante à une forme arrondie, de la couleur  rouge au bleu , le  barbelé se transforme en cachemire…. Progressivement on se détourne de ses sensations douloureuses pour les enrayer.

Les exercices pratiqués au quotidien entre les séances sont essentiels car ils vont venir renforcer les ressentis positifs et consolider les prises de conscience de mieux-être.

5 séances  de sophrologie, avec la pratique entre les séances,  apportent une réelle autonomie  sur la gestion de la  douleur ainsi que de l’anxiété qui peut être associée.

 

La sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.